Assurance, La solution Finovox
3 min read

Fraude documentaire : interview Maxence Bizien directeur de l’ALFA

Quels sont les principaux leviers d'action pour les assurances dans la lutte anti-fraude ? Découvrez les réponses de Maxence Bizien, directeur général de l'ALFA.

Le 18 octobre 2023, Finovox lançait son podcast Chasseurs de Fraude. Pour le tout premier épisode de la série “Le Canap’ anti-fraude”, Marc de Beaucorps, CEO de Finovox, recevait Maxence Bizien, Directeur Général de l’ALFA, Agence de Lutte contre la Fraude à l’Assurance


Pendant cet échange de 35 minutes, Marc de Beaucorps et Maxence Bizien évoquent les enjeux de la fraude à l’assurance en France. En sa qualité d’expert, le directeur général de l’ALFA dresse également le portrait des différents types de fraudeurs et, en réponse, il détermine les principaux leviers d’action des entreprises.


Comment lutter durablement contre la fraude documentaire ? Quels outils mettre en place pour lutter efficacement contre la fraude à l’assurance, en France, à l’aube de 2024 ? Découvrez un extrait de cet entretien dans cet article. 

« La fraude existe depuis que l’assurance existe »


Maxence Bizien : Le sujet de la fraude a pendant très longtemps été tabou. Dès les années 2010, le sujet a été de plus en plus évoqué. Mon parti pris a été de dire que ce n’est plus un tabou, qu’il fallait que l’on en parle ouvertement. La fraude ça existe, c’est consubstantiel de l’assurance. La fraude existe depuis que l’assurance existe. 

Aujourd’hui, je ne dirais pas que le sujet soit encore tabou. Néanmoins, est-ce que toutes les entreprises se donnent les moyens de vraiment traîter le sujet ? Peut-être pas. Le sujet n’est plus tabou, mais ces entreprises veulent-elles vraiment l’affronter ? 

La fraude on la voit si on la cherche… A moins que le fraudeur soit vraiment mauvais. Cela veut dire qu’il y a une action volontaire de la part des entreprises. Mais dès lors que l’on va la chercher, on va aussi trouver des problèmes… Et il va falloir gérer ces problèmes ! 

Ce n’est pas un business simple de lutter contre la fraude. Évidemment, on va gérer du contentieux, du conflit, du mécontentement. C’est toujours plus facile de dire “oui” que de dire “non”.


Marc de Beaucorps : C’est plus facile de rembourser que de bloquer la fraude, c’est ça ? 


Maxence Bizien : Voilà. 


Pour découvrir l’intégralité de l’interview de Maxence Bizien, rendez-vous sur votre plateforme d’écoute préférée ou en suivant le lien ci-dessous.

Et si le podcast vous plaît, n’hésitez pas à lui mettre 5 étoiles ! ⭐

Finovox a l'air de vous plaire !

Evaluez votre vulnérabilité !

fr_FRFR