Autres secteurs d'activité
2 min read

Interview Jonathan Spedale : enquêteur réseaux et analyste fraude

Marc de Beaucorps, CEO de Finovox a rencontré Jonathan Spedale, Enquêteur réseaux et Analyste en fraude. Blockchain, crypto, fraude documentaire dans le e-commerce, test de Finovox, rencontre avec des hackers, découvrez un extrait de leur conversation exclusive !

Le 13 mars 2024 sortait notre septième épisode de notre format interview de Chasseurs de Fraude. Le CEO de Finovox, Marc de Beaucorps, a eu l’opportunité de rencontrer Jonathan Spedale, Enquêteur réseaux et Analyste en fraude. Blockchain, crypto, fraude documentaire dans le e-commerce, test de Finovox, rencontre avec des hackers… Leur conversation a été riche en informations. 
Nous vous proposons un extrait de cette rencontre. 


Jonathan Spedale :
J’ai du mal avec les sociétés qui disent “Les fraudeurs ont toujours un temps d’avance”. Du fait que pour moi, le gros problème c’est que ces sociétés ne font pas de veille. A mes yeux, la veille est super importante. Dès que tu vois une fraude qui se crée, t’es à même d’être à temps pour pouvoir justement commencer à te préparer à ce qu’elle arrive. 
Honnêtement, je connais plein de gens qui disent “on est en retard !”. Mais, sur plein de sujets, j’ai l’impression que l’on aurait pu ne pas être en retard. Ensuite, on fait trop de pansements. C’est-à-dire qu’on fait avec les moyens du bord pour protéger le secteur qui est touché ou la faille, c’est dommage. 

Marc de Beaucorps : Tu recommandes quoi, de manière générale ? Il y a ce que tu viens de dire, anticiper au maximum et couper court dès que l’on voit une problématique, mais tu as d’autres recommandations pour les gens qui travaillent en anti-fraude ?

Jonathan Spedale : Ça dépend du secteur. Mais par exemple, dans le secteur du e-commerce, il y a des gens qui avaient mis énormément d’argent et de moyens pour des outils et des analyses qui étaient sur le paiement. Mais aujourd’hui, avec l’analyse des SP2, à part la fraude au faux conseiller, il n’y a plus beaucoup de fraude au carding. Ce n’est plus possible, parce qu’il y a 3D Secure qui protège les transactions. 
Je pense qu’il faudrait donc déporter un petit peu sur la logistique, d’abord, mais avoir des analyses qui portent davantage sur la veille en ligne. Pour savoir déjà, quelle est l’empreinte d’une entreprise, en ligne. Par exemple, tu vas sur des forums de fraude, tu cherches le nom de ta société avec un ctrl + F et tu vas regarder si ton entreprise est touchée à un endroit.

Vous souhaitez en apprendre davantage sur Jonathan Spedale et son métier ? 

Écoutez l’épisode en cliquant sur le lien ci-dessous !    

Finovox a l'air de vous plaire !

Souhaitez-vous avoir une démo ?
fr_FRFR