Assurance
4 min read

Assurance de biens : la fraude à l’indemnisation

Qu'appelle-t-on assurance de biens ? Est-elle obligatoire ? Quels sont les risques de fraude à l'indemnisation chez ce type d'assurance ? On vous dit tout.

Pour couvrir les dégâts matériels qui surviennent dans le quotidien de chaque individu, une assurance, Dommage Aux Biens (DAB), a été créée. Elle permet de couvrir les biens mobiliers et immobiliers mais également la responsabilité des personnes. Cependant, en tant qu’assureur, il faut être vigilant car les fraudes dans ce secteur se répandent comme des petits pains. Rappels sur ce type d’assurance, obligations légales et développement de la fraude à l’indemnisation, on fait le point ensemble. 

Qu’est-ce qu’une assurance de biens ?

Son nom en dit long, l’assurance de biens permet à chaque individu d’assurer ses biens matériels et immatériels contre les dommages survenant dans son quotidien. Les dommages peuvent être variés : accident, vol ou encore incendie. 

L’assurance de biens est regroupée sous la même enseigne que l’assurance de responsabilité c’est-à-dire au sein des assurances de dommages.

Dans quel contrat d’assurance trouve-t-on l’assurance de biens ? 

Aujourd’hui, on dénombre deux contrats principaux pour l’assurance de biens : 

  • L’assurance multirisque habitation qui protège votre logement 
  • L’assurance auto qui garantit votre véhicule motorisée 

👀 Bon à savoir : 
Il existe également d’autres polices d’assurances, notamment les appareils nomades qui comprennent vos appareils électroniques comme votre smartphone, appareil photo, ordinateur ou encore tablette.

Pour y voir plus clair sur le milieu de l’assurance, nous avons un article dédié : Zoom sur les différents secteurs de l’assurance

Que couvre ce type d’assurance ? 

Chaque couverture d’assurance est bien spécifique et dépend du contrat auquel vous souscrivez et des options que vous choisissez. Il est donc important de bien se renseigner sur les exclusions et les plafonds de garantie

De manière générale, les sinistres pris en charge sont : 

  • Les catastrophes naturelles 
  • Les tempêtes, la neige et la grêle 
  • Les incendies 
  • Les vols avec effraction 
  • Les accidents du quotidien comme un dégât des eaux 
  • Le bris de glace 
  • Les catastrophes technologiques 

Est-il obligatoire d’assurer ses biens ? 

Selon l’article 1240 du Code civil, “Tout fait quelconque de l’homme, qui cause à autrui un dommage, oblige celui par la faute duquel il est arrivé à le réparer.” 

Pour cette raison, la législation française impose la souscription d’une responsabilité civile pour les locataires de logements et pour les propriétaires de véhicules motorisés. 

👉 Exemple : 
En se chamaillant, Julie casse involontairement le poignet de son amie Caroline. Juridiquement, elle cause un dommage à un tiers. C’est donc sa responsabilité civile qui prend le relais et qui indemnise Caroline. 

L’expansion de la fraude à l’assurance de biens  

La fraude à l’assurance de biens est un problème majeur qui affecte toutes les compagnies d’assurance, sans exception. 

Elle se produit lorsque des individus fournissent intentionnellement des informations falsifiées dans le but d’obtenir des prestations d’assurance ou de réclamer des dommages imaginaires

Le fraudeur gagne ainsi de l’argent facilement. En effet, en déclarant de faux sinistres ou en exagérant les pertes, il espère obtenir des paiements d’indemnisation de la part de sa compagnie d’assurance.

Afin que la fraude à l’assurance de biens soit plus claire dans vos esprits, nous vous dressons un exemple. Imaginons qu’une personne déclare à son assureur avoir été victime d’un vol de bijoux chez elle. Cependant, après enquête, il s’avère que ces bijoux n’ont jamais existé ou qu’ils ont été cachés en prévision de la déclaration de vol. Dans ce cas, l’assuré tente de bénéficier d’un remboursement pour des biens qu’il n’a jamais possédés ou qu’il a dissimulés dans le but de percevoir une indemnité.

Pour savoir plus sur les risques d’une fraude à l’assurance : Fraude à l’assurance, quels sont les risques et les conséquences encourus ? 

Se prémunir contre la fraude à l’assurance de biens

Pour lutter contre le fléau qu’est la fraude à l’assurance de biens, les compagnies d’assurance peuvent user de plusieurs méthodes. 

Evaluer les risques que présente un assuré 

Pour se préserver de la fraude à l’assurance de biens, les compagnies d’assurance et les assurés peuvent prendre plusieurs mesures préventives

Les compagnies d’assurances doivent, dans un premier temps, évaluer les risques avant de souscrire une police d’assurance

Elles peuvent, par exemple, vérifier les antécédents des demandeurs, inspecter les biens assurés et évaluer ainsi les probabilités de sinistre.

Vérifier les réclamations de chaque assuré 

Les compagnies d’assurance peuvent vérifier attentivement toutes les réclamations de leurs assurés pour attester de leur légitimité. 

Par exemple, elles peuvent collecter des preuves, collaborer avec des experts en sinistres ou encore surveiller les comportements suspects et anormaux. 

S’appuyer sur des technologies avancées 

Les compagnies d’assurances peuvent s’aider des technologies avancées comme l’intelligence artificielle, l’apprentissage automatique et l’analyse de données pour détecter et prévenir la fraude à l’assurance de biens de manière plus efficace. 

Ces outils peuvent identifier les schémas de fraude, améliorer la précision des évaluations des risques et accélérer le processus de réclamation.

Chez Finovox, nous avons mis au point une solution disponible sous format SaaS ou API. Elle permet aux entreprises de détecter, identifier et expliquer tout type de fraude documentaire. La solution est développée grâce à une intelligence artificielle propriétaire qui analyse la data structure, les métadonnées et la cohérence des informations issues dans les documents. 


En plus de cette première analyse, Finovox vous permet de comprendre et de partager l’altération de vos documents. Comment ? Vous investiguez sur la plateforme et vous récupérez l’analyse via une fiche de synthèse disponible en format PDF.  

Cette solution vous intéresse ? Contactez nos experts pour la découvrir !

Finovox a l'air de vous plaire !

Souhaitez-vous avoir une démo ?
fr_FRFR